C’est le propre des enf…

C’est le propre des enfants, de s’immiscer entre notre instinct de survie et nos pulsions de mort, de se loger là où on pensait être seul à crever, et d’attendre tout de nous quand on croyait n’avoir plus rien à offrir.
C’est le propre des enfants de nous rappeler que c’est plus simple qu’on ne le pense d’être heureux, de nous donner l’envie et les moyens d’être fiers de nous, d’être de bonnes personnes qui méritent leur confiance.

Alors, nous, on grandit avec eux, à force de se faire « renvoyer la balle » par un être plus petit mais plus sage que soi.
Presque 10 ans d’amour mis bout à bout : ça remet tout bien en place. Ces images semblaient évidentes pour illustrer cette chanson. Des souvenirs dans lesquels ce fut parfois douloureux de se replonger, comme s’il s’agissait de moments que l’on avait manqués, ou que l’on ne revivra plus. Mais des souvenirs qui me rappellent surtout qu’il a le don, à lui seul, de me rendre heureuse, même si je l’ai trop souvent oublié à force « d’archiver le bonheur ».

Si ce n’était pour lui, je n’aurais fait les bons choix pour personne.
Alors chacune de mes victoires lui revient.
Mon Sol, mon ciel, mon à peu près tout.
Mon Solal.

♫♪ En savoir plus sur la chanson & le clip : https://www.rose-leblog.fr/2020/12/11/si-ce-netait-pour-toi/